Partagez | 
 

 J'PLEURERAIS PAS (BABY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
âme étoiledanse sur la lune
Invité
MessageSujet: J'PLEURERAIS PAS (BABY)   Lun 12 Juin - 18:22

dans ce monde rose où tout s'est épanoui, merci lève les yeux plus haut que d'habitude, pour prouver au ciel qu'il existe, peut-être, et pour échapper au regard d'un autre firmament, celui des yeux de baby parce que face à elle, on ne peut pas faire grand chose. merci flanche, merci n'a pas l'habitude de baisser les yeux face à une jeune femme. parce que merci baisse les yeux devant un seul homme. son césar. le sien. à lui.
il veut se dresser comme un bouclier pour faire flancher tous ses ennemis, ces petits salopards qui voudraient attraper son amour, mais il y arrive pas, merci est trop lent, il ne sait pas cavaler, et se fait rattraper. la gifle qu'on lui a envoyé était trop horrible. trop laide, trop moche, et merci pleure. il pleure parce qu'il a mal, à la joue mais aussi au cœur. baby, elle lésine pas sur les paroles et sur les gestes. ça lui a plu, au début, mais là, c'est un peu trop loin. trop pour être rattrapé. alors merci, entre deux sanglots, il dit :
si tu veux accéder au bonheur,
un faux bonheur,
puisque qu'il n'est pas réciproque,
mais un bonheur quand même,
je te laisserai cez,
parce que moi, je suis pas grand chose,
juste une météorite qui rêve de s'écraser.
et cez, lui, il brille très haut,
alors que moi, je suis très bas,
et je mérite pas de vivre, tu sais.

merci, il a compris.
j'ai compris depuis longtemps que...
tout ça,
dit-il en faisant un geste large autour d'eux,
c'était trop beau pour être mien.
vas-y, pars baby, pars avec lui,
laisse moi crever
au fond d'une poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: J'PLEURERAIS PAS (BABY)   Lun 12 Juin - 19:24

elle sait pas bien ce qui s'est passé
au fond de sa tête,
ce matin.
elle est pas violente baby
elle est rose,
même dolly
même les mots méchants
ne veulent pas être violents
mais ce matin,
quand elle s'est levée
y a eu une sorte
de bouton qui s'est enclenché
elle ne sait pas vraiment.
elle a eu besoin
d'aller à l'église
elle s'est confessée
elle a parlé
de son besoin
de sauver tout le monde
et le prêtre,
le prêtre mesquin,
le prêtre Malin,
est venu déposer
quelques mots de trop
au creux de son oreille.
ça lui est apparu comme une évidence.
alors elle a marché
longtemps
et est arrivée ici.
elle ne se souvient pas
de comment elle a connu l'adresse.
elle sait juste que c'est ici.
elle a toqué
et elle a commencé à crier.
à dire des choses méchantes.
des choses qui l'auraient fait pleurer
si quelqu'un les lui avait dit.
et puis elle le gifle.
fort.
elle ne voulait peut-être pas
frapper si fort.
mais c'est la première fois,
pardonnez-la.
alors quand merci pleure
ça ne la surprend pas.
et puis il parle.
ça, en revanche,
ça la déstabilise.
il parle doucement
et il dit ces quelques mots.
qu'il mérite pas de vivre.
elle peut pas
le laisser dire ça.
elle lui en veut pas personnellement.
il faut juste
qu'il arrête d'être avec cez
pour que cez puisse accéder
au paradis.
mais t'as rien compris en fait.
elle recommence déjà à crier
ses poumons se gonflent
comme la mer avant la tempête
je veux pas l'aimer
pas comme ça !
je veux juste le sauver !
tu te rends pas compte !
c'est toi,
c'est toi, merci,
qui l'empêche d'accéder au paradis !
si tu l'aimes vraiment
si tu l'aimes comme tu le dis,
et comme je le crois,
tu veux vraiment qu'il souffre,
pour toute l'éternité ?
qu'il soit hanté
par la voix déçue de sa propre mère ?
tu ne sais pas ce que c'est, merci.
je m'en fous, moi
d'un faux bonheur.
je fais ça pour lui.
et un jour il me dira merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: J'PLEURERAIS PAS (BABY)   Mar 13 Juin - 18:56

merci, il a jamais rien compris aux dieu, à dieu, à celui qui commandait sur son siège-nuage, de toute façon, merci il comprend jamais rien quand il s'agit de choses aussi superficielles que la religion, qu'il décrit comme force morale qui aide à tenir le coup quand on en a plein la frimousse. mais merci savait pas qu'en étant amoureux de césar, il l'emmènerait à la mort, il le bloquerait dans les enfers, et dans la mythologie, argos il est allé aux enfers (d'après les histoires tordues de papa), alors qu'il aurait pu aller au paradis (qui existe dans la bible, d'après les histoires dramatiques de maman)... et si oui, merci faisait quelque chose de terrible ? mais d'un autre côté, aimer, et attendre, espérer le bonheur, caresser le corps de son aimé, est-ce que c'est un suprême péché, quelque chose qu'il aurait même pas du penser ? et si il allait le tuer au bout d'un moment ? oh, non, et si baby avait raison ? ah, mais, si ça se trouve, elle dit que des mensonges, pour le mettre sur un mauvais chemin !
merci, ça le révolte, et tout explose, colère, sanglots, tristesse, regrets, tout explose, parce que le dernier mot qu'elle prononce, c'est son nom, à lui. le sien. encore. une. fois.
il te dira jamais merci, parce que merci, c'est mon nom à moi !
merci serre les dents, les points, tous les muscles qui existent et dont on ne soupçonne même pas l'existence.
merci n'est plus que rage, colère, déprime.
merci en veut à baby.
je m'en fiche, moi, je l'aime, césar, je l'aime plus que tout !
plus que la fleur qui naît le matin,
plus que la rosée qui coule sur nos corps,
plus que n'importe qui d'autre !
je l'aime, je l'aime tellement,
mais personne n'a l'air de s'en rendre compte.
et je souffre, je souffre de mon amour,
je souffre parce que je l'aime,
mais je souffrirais encore plus,
si on me l'arrache !

et merci se remet à pleurer, il tombe à genoux, s'accroche à n'importe quoi.
je l'aime, baby, je l'aime,
et quand je le vois avec d'autres,
oh, mon dieu, baby !
je suis rongé par la peur,
j'ai peur qu'il en aime un autre,
j'ai peur de toutes ces mains qui le touchent,
de toutes ces lèvres qui le frôlent,
de ces regards qui le détaillent,
j'ai peur, parce que je l'aime,
mais je ne veux pas lui faire de mal !

merci torturé, merci abusé.
merci qui se répète, parce qu'il n'est plus lui même.
baby, il m'a dit qu'il m'aimait lui, aussi,
est-ce que mourir pour celui qu'on aime,
c'est une preuve d'amour ?

merci regarde baby, d'en bas, puisqu'à genoux.
si oui,
je me jetterais dans le fleuve,
pour lui,
pour moi,
pour nous.

et tant pis pour le paradis, son corps ne sera jamais retrouvé,
et son âme, trop déstabilisée, se perdra elle aussi,
dans le néant des eaux,
noires comme les yeux,
de baby l'innocente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: J'PLEURERAIS PAS (BABY)   Sam 17 Juin - 23:51

il y a des larmes
qui s'accrochent à ses yeux
parce que merci a raison
tant qu'il sera là
tant que merci sera là
césar ne la remerciera jamais
et continuera de la frapper
sans comprendre
qu'elle fait ça pour lui
qu'elle ne veut que son bien
qu'elle veut le protéger
que leurs mamans ne pouvaient pas avoir
tellement tort.
il ne veut pas comprendre
il ne comprend jamais
mais elle en a besoin
alors elle s'est dit
que si merci partait
si merci lui faisait du mal
il comprendrait
qu'il ne fallait pas
que ça ne se finit jamais bien.
mais elle pleure
parce qu'au final
elle sait qu'elle a tort de faire ça
qu'elle va juste
leur faire du mal
elle qui les trouve si beaux.
elle détruit
les contes de fées
les princes
les royaumes
elle ne garde
que le dragon
qui rugit en elle
qui la brûle
de l'intérieur.
elle a peur, pourtant,
un instant
elle a peur, baby
que merci la frappe
merci il est presque
rien pour elle
ce serait la première fois
qu'un presque rien
la frapperait.
elle écoute malgré le feu
malgré la douleur
malgré sa conscience qui hurle au fond.
elle pleure
à chaudes larmes
elle retient à peine
les sanglots qui lui vrillent la poitrine.
pourtant
sa voix est cruelle.
alors souffre
parce que cette douleur ne serait rien
par rapport à celle que tu lui infligerais.
c'est mon propre frère
je dois le protéger
de ton poison
de ton venin
des paroles du Malin
que tu lui transmets.
merci, fils de satan.

est elle sûre de ce qu'elle fait ?
oui.
mais se rend-elle ompte de la vérité ?
elle apprécie merci,
elle a du respect pour tout le monde
elle veut sauver tout le monde.
mais elle veut surtout arrêter
de peindre son venin sur son frère
elle veut arrêter qu'ils se frappent
qu'ils s'insultent
qu'ils pleurent à chaudes larmes.
alors si elle éloigne merci
elle n'aura plus aucune raison de le traiter
de cette manière affreuse.
elle n'aura plus à affronter
la vue des plaies
des larmes
qui lui crachent à la gueule
qu'elle n'est qu'un monstre
qu'elle fait souffrir ceux qu'elle aime
et qu'elle mourra seule
dans son putain de paradis.
comme césar a dit.
c'est pas de l'amour.
tu veux juste le posséder
comme un bijou
un truc joli
à mettre autour de ton cou
pour te sentir moins laid
d'être un pécheur,
moins laid
devant dieu.

elle lui assène une autre claque
pas tant violent
qu'elle n'est censée apporter la honte.
elle a le regard d'une mère méchante
pour un enfant qu'elle déteste.
elle aimerait ne jamais l'avoir connu
qu'il n'aie jamais existé.
que césar ne soit jamais revenu
uun jour
plus heureux
plus léger
moins sombre et violent.
elle le regarde de haut.
elle le regarde d'un air haineux.
si elle en avait le pouvoir
elle aimerait détruire tout ce qu'il est
d'un seul de ces regards.
suicide toi,
meurs.
renonce à césar
renonce à ton paradis.
laisse-le s'accorder avec son passé
tu ne sais rien de lui
tu ne sais rien de ce qu'il a vécu
tu ne comprends rien
tu n'es rien.
tu disparaitras
comme un dessin sur le sable
et dans quelques années
il aura oublié ton nom.
tu n'es rien
et il s'en rendra compte rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: J'PLEURERAIS PAS (BABY)   Lun 19 Juin - 18:58

c'est ton frère, césar ?
merci, sa bouche parfaite en forme de o, éberlué et consterné, si naïf mais pourtant si admiratif. il a même cessé de pleurer. ah, non, c'est pas son frère par le sang, c'est son frère là, dans l'esprit, dans le cœur, c'est le frère spirituel. ah oui, merci préfère ça, c'est beaucoup mieux comme ça. sauf que, puisqu'il a effacé la phrase du c'est mon propre frère, il y a tout le reste autour. des mots comme souffre, douleur, infligeras, poison, venin, malin, satan. le champ lexical du mal, du vice. quelque chose de si terrible, si profond, si horrible... alors, merci se remet à pleurer, il a les yeux rougis, il repense à un petit garçon dans la cour de récréation qui pleurait parce qu'il était seul, parce qu'il n'avait pas d'amis avec qui jouer aux billes et au foot, il avait pas de proche pour pleurer sur l'épaule. il avait personne. ce petit garçon, c'était lui. pourtant, un autre petit venait le voir et lui donnait ses goûters, lui souriait, lui redonnait de l'espoir. voilà. césar et argos, encore de petits grands enfants. pour merci aussi, césar est un frère. césar est plus qu'un frère. césar, c'est tout. il lui emplis la tête le matin, le jour, le soir, la nuit, à l'aube, au crépuscule, le midi, à minuit, tout le temps. mais s'il lui fait du mal, alors, il faut mieux se retirer. même s'il faut souffrir.
des engrenages tournent lentement et ils se coincent à certains endroits dans les neurones du garçon. que des problèmes qui n'aboutissent pas à des solutions envisageables ni faisables, encore moins rationnelles. qu'est-ce que l'amour, dites-le lui ! qu'est-ce que les croyances ? l'amour est une croyance. donc, l'amour qu'il porte à césar, son roi, le plus des plus, est légitime est une croyance comme l'amour que baby porte à dieu et à tout ça. mais c'est pas pareil. baby, elle a jamais vu son dieu en vrai. elle l'a pas embrassé avec autant de désir que lui a embrassé césar. elle l'a pas pris dans ses milles bras et contemplé de ses cents yeux. donc, l'amour de merci est plus réaliste que celui de baby, et baby se trompe. cela fait beaucoup trop de conclusions pour argos le géant rabougri. ok, ok, ça suffit.
oui, mais,
moi, je l'aime, césar !
et heu, toi, tu l'aimes, dieu !
mais du coup,
puisqu'on a un amour chacun,
pourquoi on le garderait pas pour nous ?

puis, baby commence à l'énerver. pourquoi ? pourquoi césar ce serait un bijou ? pourquoi ce serait un objet ? césar il vaut mieux que tous les objets et de tous les gens qui vivent sur la terre !
mon dieu, il a un nom.
mon, dieu, il s'appelle césar,
mais tout le monde l'appelle cez.
et tant pis pour toi.

et la claque qui arrive. ça fait pas mal physiquement. mais psychologiquement. la première, c'était les deux. là, après toutes les conneries qu'elle a débité, mais qui sont un peu vraies sans doute puisqu'elle le dit, merci a encore plus mal. il saigne au cœur. il saigne des yeux. il saigne, et le liquide qui s'écoule, c'est les dernières nuances d'espoir qu'il avait en lui. il les voit partir, et il peut rien faire pour les retenir, comme ses larmes qui coulent toujours, mouillant le sol tendre qui retient son pauvre corps. et quand baby lui dit qu'il doit mourir, qu'on l'aura oublié dans quelques années, que césar l'aura effacé de sa mémoire, merci se relève, il court, il court à l'arbre le plus grand le plus proche, il grimpe si haut, si haut, il regarde baby, une fois perché et hurle.
il hurle ce que personne ne veut voir, ce que tout le monde prend pour une honte. mais merci ne veut pas avoir honte. il veut vivre sa vie la tête haute, ne plus l'enfouir comme il l'a toujours fait pendant toute son enfance, tout son vivant jusque là. dix-neuf ans, une vie encore à vivre, une vie à saisir. aux côtés de césar. mais c'est impossible, alors il hurle.
J'AIME CESAR, JE L'AIME JE L'AIME JE L'AIME JE L'AIME !!
ses larmes descendent plus bas quelques mètres, dix ou douze peut être. tant pis.
JE ME FICHE DE DIEU ET DE SES PUTAINS DE SURPERSTITIONS,
JE ME FOUT DU MONDE QUI A TOUJOURS TOURNE
MA VIE ET NULLE ET L'OCEAN TROP BLEU
MES SANGLOTS IRRETENUS SONT DES PLAINTES QUE PERSONNE NE VEUT RECUEILLIR
ALORS OUI BABY, JE VAIS MOURIR,
MAIS TOI AUSSI, COMME TOUT LE MONDE.
JE M'EN FICHE
JE NE SERS A RIEN.

JE... NE... SERS... A... RIEN !

et merci saute, vers le vide, pour se repentir de ses péchés, pour embrasser le sol et la mort par la même occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: J'PLEURERAIS PAS (BABY)   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'PLEURERAIS PAS (BABY)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Baby Buster
» Alina's Baby cup
» Baby rider
» Baby ping
» Baby burg deviendra grand
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PURE IMAGINATION :: les illiades-