Partagez | 
 

 Quelque chose en toi me prend pour un con. { Mirzam & Hayate }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
âme étoiledanse sur la lune
Invité
MessageSujet: Quelque chose en toi me prend pour un con. { Mirzam & Hayate }   Jeu 22 Juin - 16:16




Je trouve qu'on se dispute bien.

Ce que j'aime chez toi ? Ton côté Haïssable.

Ça fait plusieurs soirs déjà que tu viens jouer le soir au cirque « Madtoxn », bien sûr, tu chantes, tu ne fais rien de comique, d’ailleurs, tu ne l’es pas spécialement en sois. Chantant pour gagner un peu de tunes, tu te livres à pleine voix. Les heures passent, l’argent t’arrive dans les poches. Dans la foule, une fille attire ton attention, une fille rasée, métisse. Elle pourrait être typiquement le genre de meuf qui te ferait bander si tu en avais l’ustensile seulement, tu ne l’as pas, puis son regard semble jugeur, mauvais. Tu n’aimes pas ces manières, tu ne sais pas pourquoi, tu chercheras une excuse plus tard. Tu l’ignores un maximum, ta fierté, cependant, n’apprécie guerre ces amusements sur ton compte. Tu as étais suffisamment moqué, jugé pour supporter quoi que se soit.

La fin du spectacle arrive à sa fin, tu as presque oublié les regardes en ta direction, tant bien Hayate, tu n’es qu’une putain de parano qui s’imagine qu’on la regarde de travers alors qu’elle te trouve peut-être juste « Spécial ». Spécial, ton mot pour ne pas dire « bizarre », même si tu sais que tu l’es.
Peut-être que cette fille aime juste tout comme toi : chercher la merde. Il faut avouer que tu es un peu la pro dans ce domaine-là. Tu regardes la salle, tu décides de t’asseoir pour regarder les autres participants, tu ranges l’argent dans ton pantalon et remarques que la seule chaise de libre se trouve à côté de cette fille rasée qui semblent comme... Prête à te prendre la tête, mais tu seras sage, tu vas l’ignorer. Du moins, c’est ce que tu oses te dire à toi-même, toi comme moi savons que tu es une putain d’ouragan casse-couille.


Depuis que tu es arrivé ici tu n’as pas de réels amis, en faite tu n’en as pas tout court, la fière, égoïste et chiante que tu es risque de galérer à tisser des liens. Tu sens le regard de l’autre fille sur toi, tu lèves les yeux au ciel en t’enfonçant sur ton siège dans le public, siège côte à côte à elle. Tu écartes tes jambes, tu restes une androgyne dans ton allure et dans ton attitude. Le regard ce faisant pressant, tu décides de tourner ton visage pour la voir, tu la fixes un temps également, tu ne sais même pas si de base, c’est toi qu’elle regardait ou pas, mais de toute façon, l’idée que cela puisse être, toi te mets dans un état émotionnel proche du chaos.

Elle est belle, non. Elle est bonne en fait, faut s’avouer les choses comme elle sont. Elle semble aussi provocatrice, casse couille et bornée que toi. Ah là là, il ne devrait pas exister deux cas comme ça, surtout pas dans la même salle, dans un cirque, dans un endroit « calme ».


- J’sais pas si c’est moi que tu fixes depuis un quart d’heure, mais ça me casse légèrement les couilles.

Ta voix, ton physique, ton air, tout est androgyne, entre la femme et l’homme, voir même plus homme. Tu le sais que ce côté est intriguant, que peut-être la raison pour laquelle elle te regardait pouvait être celle-ci, simplement, tu as comme le besoin de foutre le bordel dans cette fin de journée.

Tu continues de la regarder, tu ne réalises qu’à présent, c’est toi qui la fixes de manière insistante en attendent une réponse claire et nette, une excuse moi qui ne viendrai pas si elle est comme toi, un « Ta gueule » si elle est aussi comme toi, une phrase pire, si elle est encore plus comme toi. Tu sens la tension monter, elle te ranime le cerveau, t’éveille le corps, augmente ta température.


Let us argue.

by tris



____________________
CODE:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Quelque chose en toi me prend pour un con. { Mirzam & Hayate }   Ven 23 Juin - 22:48

les flammes
les lions
le clown
les couleurs
c’est peut-être beau mais ça fait pas peur
zam qui toujours s’promène de-ci de-là
(jamais au hasard)
pour voir comment ça s’passe chez l’un
chez l’autre
omelas est pas si grande que ça
y a qu’un trône
pas la place pour trois
(encore moins des rois).
c’est peut-être la saveur du sud le problème
l’air est toxique
rend tout c’qui pousse dans le coin sale
inintéressant laid nul
le motel de calcifer
le cirque de solal
ou c’est peut-être le cirque de calcifer
et le trou noir de solal
bref
pas grand-chose d’inquiétant en soi
rien d’intéressant non plus
même pas la petite asiat
avec son micro, sa belle voix et ses cordes
sur qui le regard de zam glisse à peine
à l’aller et au retour
(mais à peine)
et quand elle vient s’asseoir
sur la chaise à côté d’elle
lui dit ces mots hyper sympas
à cause des regards désinvoltes
blasés froids mesquins
de mirzam la reine des abeilles
ça la fait sourire
(mais si peu)
wow baisse d’un ton
tu veux ?
si t’aimes pas qu’on te regarde
fous toi ailleurs qu’au milieu du cirque
pour crier dans ton micro
si t’aimes pas qu’on t’écoute
casse-toi la voix
trouve une solution
j’sais pas
et si t’es pas contente
casse-toi tout court
barre-toi d’là

un peu d’ironie
de mépris aussi
(tant, finalement)
et puis le geste de trop
le petit extra
qui
peut-être
ne passera pas
et puis de ce côté-là
et de tapoter
comme on tapote le dos d’un chien gentil
les parties secrètes de la casse-couilles en question
(prairies plus que colline)
t’inquiète pas
t’as pas de souci à te faire

grand sourire
yeux plats.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Quelque chose en toi me prend pour un con. { Mirzam & Hayate }   Sam 24 Juin - 22:10





Je trouve qu'on se dispute bien.

Ce que j'aime chez toi ? Ton côté Haïssable.

La guerre commence, mais Hayate, tu es celle qui a déclenché cette guerre. Sous son air d’abeille au venin mortelle la rasé ne t'a pas loupé, pour la première fois depuis longtemps quelqu’un te répond, t’agace encore plus qu’elle ne devrait. Elle te répond de manière désinvolte, te quémande de baisser d’un ton, elle a rêvé où ça se passe comment ? Elle était si belle de loin et avec les lèvres fermées, mais tellement chiante de près avec les lèvres ouvertes, sûrement un peu comme toi. Tu la frapperais bien actuellement, parce que les points parlent mieux que les mots, mais tu ne peux pas te résoudre à taper dans quelqu’un qui aboie plus qu’elle ne mord. Se serais considéré comme de la maltraitance animale, puis t’es pas le genre à frappé les toutous.

- Tu devrais te calmer, sérieux. C’est toi qui n’es pas à ta place, moi, j’ai était convié, ont ma même donné des billets. Ce n’est pas les regards qui m’agacent, c’est ton air de vipère. Puis soyons clair, ma voix me rapporte plus que ton corps ne le pourrait, si tu venais essayer.


Le mépris, tu connais, tu es l’un de ces nombreux aspects et à en bien juger la raser te suis de près. D’ailleurs, elle pousse à l’extrême, la chienne mord alors qu’elle n’avait qu’aboyé. Elle touche ta partie inexistante, s’en est trop. Tes yeux se font armes, ton corps est feu, comme l’envie soudaine d’être toi aussi chienne. Tu t’en fous qu’on sache que tu es femme, tant que l’on ne te fait pas chier, mais cette fille a atteint les limites, tes limites.

- Je crois que tu n’as pas saisi.

Tu soulèves la barre qui vous sépare d’une main et de l’autre, c’est la bouteille du voisin que tu prends, la bouteille est ouverte et l’eau va se vider sur la femme rasée, tu observes ces réactions ces mimiques, si elle pense que tu te laisseras sagement faire sans rien dire, elle a mal choisi sa cible. Tu as trop souvent laissé les autres te causer du tort, tu ne laisseras plus cela arriver.


- Puis bas les pattes meuf, touche plutôt la queue du voisin.


Tu la nargues d’un regard, ton visage, ce fait indécent, provocant, le genre de truc que tu maîtrises à la perfection, l’homme à qui la bouteille appartenait s’énerve, il t’insulte et il cesse quand tes yeux et sûrement ceux de la raser aussi le fixèrent. Tu te redresses en suite une fois la bouteille jetée pour être rendu à son propriétaire.

- L’eau aux toilettes est potable et gratuite. M’casser pas les couilles. Et toi la rasé chieuse, c'pas parce qu'il n'y a pas un truc à l'extérieur, qu'a l'intérieur cela n'est pas là. Genrefluid ça te parle ? Tss.

"Pétasse" te pend au bout des lèvres, mais tu penses que la bouteille d'eau glacé l'auras déjà suffisamment foutu en rogne.

by tris
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quelque chose en toi me prend pour un con. { Mirzam & Hayate }   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelque chose en toi me prend pour un con. { Mirzam & Hayate }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PURE IMAGINATION :: les illiades-