Partagez | 
 

 déesse acrylique (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
âme étoiledanse sur la lune
Invité
MessageSujet: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 14:31

Sur son visage, peintures presque tribales,
Vieilles tasses empilées, vieux meubles, vieux disques,
C’était la fin d’une vie ici, c’était le début de la sienne. 
Il y avait de quoi faire, des murs nus, de l’impatience,
Menma au milieu de la pièce sur un escabeau chantonne.
Doucement elle entame le début de sa fin mais elle ne le sait pas,
Oui ça fait un peu mal de recouvrir les blessures d’inconnus,
Sous des couches de mat, de satiné, en blanc, en crème.
Aujourd’hui elle a sorti un panneau enthousiaste
« Bénévolat, venez peindre et je vous offre le café et un dessert. »
Ce sont ses yeux nerveux qui attendrissent,
Perdus entre son bambin et les seaux pleins,
Elle est douce, elle est charmante, Menma.
C'est un beau café qu'elle rénove là,
C'est un nouveau départ.


Dernière édition par Menma le Lun 5 Juin - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 21:46

elle semble fatiguée,
la petite voyante.
elle se traîne, dans son grand manteau
de fourrure rose.
on dirait une vieille star
une artiste de cinéma
d'un temps révolu.
ses collants dragée
sous son short pastel,
ses baskets fuschia
et ses ongles carmin,
elle se promène.
elle entend chantonner.
une jolie voix.
la voix de maman.
alors elle marche plus vite.
mais c'est une drôle de fille
une géante
en plusieurs couleurs.
elle retire son manteau,
s'approche du bambin.
elle caresse sa joue.
c'est potelé,
malléable.
ça lui fait un drôle d'effet.
elle dépose sa veste
sur le gamin.
j'veux vous aider.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 21:57

Dessous il y aura un peu de vide,
Parce qu’ils ont prit quelques années au bâtiments
Et qu’on ne fait pas s’éclairer un sol lâche, vieux de dix ans en cinq minutes.
Il y a de quoi se désespérer, mais Menma a une patience presque cajolante. 
Avec habilité elle vient quitter l’escabeau, elle brûle comme une gentille flamme devant l’inconnue. « Bonjour! » Le salut est délicat, doucereux, Menma s’avance et retire la veste de sur le gosse, elle la met plus loin sur un porte manteau. 


Des couleurs écrasantes,
Qui ne quittent pas la pièce,
Etouffantes, en même temps,
C’est sans doute son état
La gamine en face a des cheveux de folie,
Une folie peinte sur les mains quand Menma,
Amusée lui tend un gros pinceau
« Tiens, je t’ai pas vue par ici, t’es du coin? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 22:22

elle sourit grand.
babydoll c'est une poupée de huit ans
dans un corps de presque vingt ans
et avec la voix de maman.
mais pas aujourd'hui.
elle ne sait pas pourquoi.
c'est comme si la nuit
ne s'était pas couchée.
que les néons violets
étaient restés allumés.
elle attrape le gros pinceau.
sa maman était jeune aussi.
elle sourit toujours.
secoue la tête à la négative, la poupée.
j'viens des tentes
des couleurs claires
des nomades.
mais je suis dans un cabanon.
je suis voyante.

charlatan plutôt.
mais aujourd'hui
elle veut y croire.
se dire qu'elle a de vrais pouvoirs.
elle aimerait.

elle plonge son pinceau dans un seau
subjuguée par la beauté
et la satisfaction du mouvement.
elle commence à peindre le mur.
avec attention.
et toi ?
je te connais pas.
t'es jolie.
et ton ptit bout aussi.
j'ai pas de stickers pour lui.
mais j'ai un pansement coloré.
ça pourrait l'occuper ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 22:33

merci d'être là,
ça passe doucement
entre elles,
elle tend la main,
attrape le pansement.
oh je vois, tu sais moi,
je vivais au cirque...
avant

oui, avant,
avant le chaos
c'est ça qu'elle veut dire
mais les paroles sont comme un monstre,
un monstre gigantesque aux bras colorés
et elle ne se risque pas à emporter d'autres gens,
pas là dedans.

pour dégager les angles tu fais comme ça,
je te donne le plus simple tu es déjà adorable
en plus t'as sûrement mieux à faire.

y a des regards sincères,
échangés entre les deux.
elle a l'impression d'voir
l'innocence dans ses yeux
moi, c'est menma,
j'suis née ici,
je savais que t'étais spéciale
la minute où t'es rentrée.
tu sais ça fait pas de mal de se voir,
de discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 22:44

elle écoute
elle dévore la connaissance
à pleines dents.
c'est sa maman qu'elle entend.
elle a fait des bêtises.
elle ne voudrait pas
la contrarier.
mais quand elle la regarde
c'est une fée clochette
version géante.
alors elle hoche la tête.
s'applique.
c'est comme un coloriage géant.
il y a de la peinture sur ses mains
comme de la poussière de fée.
elle sourit.
elle regarde menma dans les yeux.
toujours.
babydoll ne baisse pas le regard.
moi c'est babydoll.
enfin, ici, c'est comme ça qu'on m'appelle.

elle est là depuis longtemps
du moins elle en a l'impression.
elle a oublié son premier prénom.
maman l'appelait déjà comme ça.
on lui dit qu'elle est spéciale,
elle rougit un peu.
ce matin elle est un drôle de mélange.
un monstre de frankenstein
fait de baby et de doll.
elle rit doucement,
sans véritable raison.
un peu dingue la petite.
mais elle continue de peindre.
ce sera si joli ici.
je viendrais. promis.
et ma parole est d'or.
je t'échangerai une séance de cartes
contre un café.
ou un beignet.
au sucre.
j'aime bien le sucre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 22:54

la créature sereine,
avec des mains de fée,
une fée à la bouche d'or,
aux mots qui savent percer
il y a des étincelles,
des bouts de Menma dévoilés.
elle s'avance, elle vient nettoyer
les doigts de babydoll
couverts de soleils créateurs
elle est douce,
elle est tendre,
comme le sont toutes les mamans,
parfois elle se retourne,
donne un conseil
elle aimerait bien savoir
ce que ça fait de tout voir
et c'est bien difficile,
quand on a que vingt ans
babydoll c'est un joli nom,
j'aime bien,
je vais noter le nom des clients
ceux qui viennent souvent
sur les murs,
t'en dis quoi?

elles sont toutes les deux,
et ça babydoll l'ignore,
un bout d'ordinaire,
un bout de planète,
le tout désemparé,
elles sont toutes les deux,
un cran de vie au dessus des autres,
à chercher un bel endroit
où s'arrêter
où regarder
qu'est ce que tu vois?
il y a un peu tout qui déborde,
chez babydoll,
chez menma.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 23:12

sous les yeux de babydoll
tout se mélange un peu
tout se superpose
comme si elle voyait
huit dimensions à la fois.
la douceur de menma.
ses conseils.
sa gentillesse.
la voix de maman.
ça ne peut être que ça.
deux mondes à la fois.
maman n'était pas gentille.
parce que babydoll aimait les filles.
elle fait attention.
elle veut garder
une menma gentille.
ne pas briser l'illusion
ne pas retrouver la raison.
c'est un drôle d'univers
au fin fond de sa tête.
ce serait une jolie idée.
et on écrirait ton nom
en multicolore.
sur le mur.
et en grand.
ou alors en bleu.
comme les sirènes.
t'as un prénom de sirène.

c'est un drôle de compliment.
mais c'est un des plus jolis
dans la bouche de baby.
elle aimerait, elle,
avoir un nom de planète,
d'extraterrestre.
elle aimerait visiter neptune un jour.
ou vénus.
ou une planète rose bonbon.
(il en existe une.)
(elle en a entendu parler)
(à la télévision.)
elle regarde menma
encore quelques instants.
elle cherche un peu.
elle se laisse porter
par des pouvoirs imaginaires.
ma maman en barbe à papa.
tu lui ressembles un peu.
mais en tout doux comme un duvet.
et je vois aussi
que ton fils t'aimera
le plus fort du monde.
et que ce café sera
un endroit de bonheur familial.

elle lui sourit d'un air sincère
la fausse sorcière.
mais elle veut y croire.
fort.
elle priera pour menma.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 23:38

la deuxième dimension,
le rêve éveillé,
Menma n’y croit pas,
d’habitude,
on est pas d’habitude.
on est aujourd’hui,
ce qui fait que la ficelle lâche,
celle entre
réalité
et fantasme.
Menma n’y croyait pas
aujourd’hui si,
qu’il y a des gens,
foncièrement bons.
elle va dans le fond de la boutique,
attrape de quoi faire s’éparpiller,
les paroles, les pensées,
de quoi se reposer
un bon café,
il y a des fées partout,
voilà ce que tu devrais voir Menma.
maintenant les secondes brûlent,
alors Menma se hâte,
elle court
la sirène a un beau sourire,
le genre de sourire qu’on oublie pas
même si on essaie.
c’est pour ça qu’aujourd’hui est autre,
bien sûr elle ne comprend pas,
prend Maël dans ses bras,
elle lui confie ce qu’on confie aux étrangers,
même si ce serait bien de ne pas le faire.
je veux vraiment que ça marche,
avoue Menma,
que les gens se trouvent ici,
parce que le silence mange la ville,
et c’est une créature pas docile,
nous on est comme des bouts de verre,
tous laissés par terre.
et j’avais peur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Lun 5 Juin - 23:56

babydoll effleure à peine le sol
le petit
menma.
elle veut pas les couper
avec son plastique rose grossier.
parce que les pansements suffiraient pas.
pourtant babydoll
elle ne connaît rien
qu'un pansement ne guérit pas.
de quoi avais tu peur ?
menma c'est plus qu'une sirène.
plus que la fée clochette.
menma c'est une guerrière.
une fille forte.
sans peur et sans reproches.
une pirate à valeurs.
rien ne peut lui faire peur.
personne ne le peut.
babydoll voudra bien couper
celui qui la menacera.
elle se sent bien ici.
à l'abri de dieu.
si loin des pécheuses.
elle boit doucement le café.
s'installe par terre.
elle mélange ses cartes.
elle connaît par coeur ce geste
il est devenu élégant sur ses mains.
elle les étale, face au sol,
et sourit doucement.
tires en trois
et je te dirai ton avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Mar 6 Juin - 0:22

elle a l'air d'une déesse,
comme ça en tailleur,
avec des mains de grec,
deux philosophies,
celle de la jeunesse,
celle de la détresse.
Menma reste silencieuse,
Maël baragouine,
les deux s'associent quelques temps,
de tendresses,
de maladresses.
et puis elle la regarde,
elle s'agenouille,
le petit sur les cuisses,
elle tire la première carte,
la sensation est étrange,
comme si un autre univers
avait traversé le sien.
il n'y a qu'une croix à son cou,
une croix,
un mensonge,
un loup solitaire,
il se promène,
mange,
prie,
aime,
ne s'attardant jamais
elle est muette,
et si elle perturbait les cartes?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Mar 6 Juin - 0:49

cachée sous son pull rose
il y a une croix aussi
avec un jésuis mal réalisé dessus.
cadeau de maman.
on y touche pas.
maman est là.
rien ne peut
troubler les cartes.
rien ne troublera
son double monde.
surtout pas menma.
elle est pareille.
elle est faite
pour être là.
entre deux portes.
elle sourit.
ferme un peu les yeux.
avant de les rouvrir.
elle regarde le petit enfant.
elle n'a rien dans ses poches.
pas le moindre doudou.
pas même un bout de tissus propre.
alors elle lui caresse la joue.
passe une main sur son front.
murmure une bénédiction.
il est joli ton bébé.
il te ressemble un peu.
j'aurais bien aimé
avoir une maman comme toi.
t'as l'air gentille.

elle sourit toujours.
elle n'a pas à se plaindre.
d'autres ont vu bien pire.
mais elle aurait vraiment aimé
avoir une maman comme ça.
(une maman qui l'aime.)
les cartes vont pas te manger.
faur pas hésiter
c'est ça ui peut un peu tout fausser.
prend celle qui t'appelle le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Mar 6 Juin - 11:25

qu'est ce que tu dis?
c'est vrai qu'est-ce-que tu dis
c'est pas un ange,
non c'est pas un ange,
au pire elle cousait leurs ailes,
au pire elle y arrivait pas,
au pire elle restait là
dans le confessionnal
à pleurer son père
parce qu'elle sait pas,
elle sait pas prendre soin.
ni d'elle même,
ni des autres.
et tout est tombé d'entre ses mains,
le ciel s'est écrasé sur sa tête,
depuis elle est là,
à délirer avec toi,
espérer que quelque chose va changer,
se prendre les pieds dans leurs ailes,
c'est tout ce qu'elle a jamais fait.
je suis que sa maman,
je sais pas quoi faire,
j'ai peur parce que
tout s'est cassé la figure,
son père,
c'est pas un type bien.
et moi ça va,
mais le ptit,
le ptit il ira peut-être pas bien
tu sais?

elle pioche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Mar 6 Juin - 15:13

la main du petit bonhomme
se serre sur son doigt,
instinctivement.
alors baby soueit.
avant de regarder menma.
elle ne comprend pas.
elle ne comprend rien.
même si c'était juste la maman
elle ne semble pas être quelsu'un de mauvais
elle est en sucre candi,
elle est en barbe à papa.
où vois tu un souci
jolie menma ?
les gens pas là
ça se remplace.
le petit ira pas bien
si t'es pas gentille.
mais je suis sûre
que toi ça va.
que toi t'as une âme jolie.

elle regarde les cartes piochées.
les retourne.
sourit un peu.
elle connaît par coeur
les mots à dire.
elle reconnaît les symboles.
tu vas être portée par l'amour
d'une famille.
plus que par celle d'un amant.
c'est ce qui aura beaucoup d'importance.
une richesse modérée,
mais de la chance pour le début
de tes jolis projets.
tu vas être un peu à la merci
de tes sentiments
de tes émotions.
mais ça peut avoir du bon.

elle sourit
d'un air encourageant.
elle ne veut jamais voir
les gens partir en pleurant.
elle caresse doucement sa joue
avec l'affection
d'une fille à sa mère.
je pourrais m'occuper
de ton bébé des fois.
j'en prendrais soin.
et toi tu pourras
prendre soin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   Mar 6 Juin - 17:03

à ces heures perdues,
auxquelles on s'abandonne tous,
par dépit ou par manque,
à chaque fois qu'elle fixe une carte,
elle est prise d'un sentiment d'attente
eh, on a tous une âme,
pourtant crois moi je suis pas la plus gentille,
j'ai pas eu trop le choix, j'allais pas bien,
j'ai tardé,
j'étais enceinte jusque là.
mais dis toi-le,
ça c'est qu'une façade,
t'es très bien,
t'as l'air d'aller
et t'iras bien.
moi je redoute le jour
où il reviendra
parce qu'il est capable de tout m'prendre,
il l'a déjà fait
et...
et jsais pas pourquoi je te raconte tout ça.

y a des affaires qui viennent couler sur les autres,
on peut pas les en empêcher,
elles ricochent,
c'est pas tendre et ça s'aggrave.
et puis les voilà.
Menma sourit,
attrape un pinceau et puis,
s'occupe des murs de nouveau.
tu n'as qu'à venir ici quand t'as besoin
de manger,
ou je sais pas,
tu seras la bienvenue,
mais t'es gentille,
avec tes cartes.
c'est gentil.
vraiment,
merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: déesse acrylique (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

déesse acrylique (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PURE IMAGINATION :: les illiades-