Partagez | 
 

 Home sweet home (w/ menma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
âme étoiledanse sur la lune
avatar
PSEUDO : hey helmet
REFLET // © : sulli f(x) // bramble heart
EMPLOI : folle du village
LOGEMENT : dans un vieil immeuble qui appartenait à Papa, avec eux.
DCs : calcifer l'enflammé
MURMURES : 203

MessageSujet: Re: Home sweet home (w/ menma)   Mar 20 Juin - 22:34

(t'as mis du m83 dans le rp mais je t'épouse)

Y a rien de splendide, pas chez ceux qui lâchent des mains. A n'en plus savoir les saisir y a plus que ça qui marche pas vrai ? Et les autres restent foutus en l'air comme des mioches en chute libre, à attendre que peut être quelque chose les remettent debout. En attendant y a rien d'achevé, ni la mortelle descente ni le souffle qui se fait plus court. Son discours est parsemé des inquiétudes de l'âge et de la perte prématurée de ce qui pouvait de toute façon pas rester. Elle a les coudes sur la table, Menma, qui se font rouges, qui s'teintent parce que les minutes passent et quoiqu'il arrive la connerie est déjà faite, elle changera rien. Ce sera qu'un bateau qui tangue, c't'histoire. Elle comprend mieux les yeux sur le téléphone, elle comprend mieux les moments de coupe pas terribles dans l'annonce inattendue de la fin de l'univers.

"Tu sais je veux pas que tu te dises qu'il va t'arriver encore vingt milles emmerdes. J'crois que tu vas prendre tes affaires et qu'on va tout de suite régler ça, d'accord ? T'aurais dû me contacter plus tôt, ici c'est calme, enfin ça dépend des jours mais faut que je te le dise, t'es le bienvenu. Allez lève-toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
REFLET // © : KJ Apa
EMPLOI : Serveur au Blue Sugar/ Youtubeur
MURMURES : 21
MessageSujet: Re: Home sweet home (w/ menma)   Ven 23 Juin - 23:54

(aouioui j'commence a avoir du skill en DJ)

L'impression de cette réponse lui a donné de nouvelles ailes, atrophiées peut-être mais leur croissance ne saurai que tarder.
Cacher ses yeux pleins de soulagement est trop difficile, mais en attendant d’être reconnaissant, il rebondit sur ce qu'elle a dit et fait un sourire dont il a le secret, le sourire des exténués que nous allons nommer.
"J'en verrai d'autres, je m'attends à tout. Va bien falloir être prêt au pire..."
Et enchaîna.
"Alors j'ai juste le minimum à récupérer, je sortirai par l'arrière-boutique et on se retrouve à l’endroit initial, dehors,à l'entrée."

Son lieu de vie, une pièce minuscule avec un sac de couchage en guise de matelas, et une table de nuit pour son ordinateur et le reste. Tout est disposé comme s'il allait partir dans la minute, il n'a jamais rien installé, comme s'il avait la sensation de n'avoir jamais emménagé. Nomade. Rouler le sac de couchage, mettre les chargeurs dans le sac. Une vibration, la LED scintille de toutes les couleurs. C'est le groupe. Mais pas le temps, il verra plus tard, il doit sortir. On récupérera le reste un autre jour.

20h00.
Timothée est dehors et profite pour prendre le temps de regarder le temps qu'il fait, il pouvait le faire sans qu'une idée sombre venait le rattraper. Mais il faut chercher Menma. Il se passe la main dans les cheveux et la pose juste au dessus de ses yeux pour la repérer....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lowlife.forumactif.com/
avatar
PSEUDO : hey helmet
REFLET // © : sulli f(x) // bramble heart
EMPLOI : folle du village
LOGEMENT : dans un vieil immeuble qui appartenait à Papa, avec eux.
DCs : calcifer l'enflammé
MURMURES : 203

MessageSujet: Re: Home sweet home (w/ menma)   Mar 27 Juin - 14:29

Ils resplendissent les gens quand ils ont quelque part où retourner. Elle a remarqué ça, Menma. Avec Baby parce qu’elle tenait bien debout pour ses clients, même avec Aloïs parce que quand elles se retrouvaient y avait dans ses yeux un bout de confort et de vérité sociale assumée, comme si elle avait pas tout perdu au final. Et Menma ça faisait longtemps pour elle que ça, c’était une illusion, elle regardait plus autant son portable, elle avait pas hâte de courir dans les bras de Solal. Bref, c’était son petit trou de verre à elle, là où la plupart des choses se perdaient. Au Blue Sugar tout avait l’air de momentanément rester. Timothée était dans la bulle incandescente jusqu’à ce qu’il doive en sortir, elle avait hoché la tête à sa proposition. En terminant le chocolat elle avait commencé à se poser des questions. Elle se disait; est-ce-que ça va assez bien aujourd’hui, est-ce-qu’on a ce qu’il faut pour tout le monde ?



Le frigo est plein ?

César est revenu entier ?
Kassioepeia a survécu à sa dernière journée ?
Est-ce-que je vais bien ?
Et Baby ?
Et Ariel ?

Au fond la vie c’était un enchevêtrement de personnes, et elle devait s’y retrouver, Menma, même si elle avait de plus en plus de mal à le faire. Quand elle retrouve Timothée elle a tout organisé déjà à la maison, elle a fini son chocolat, elle a les pieds au chaud, le museau froid. C’est une belle fin de journée, sauf qu’elle ressemble à rien, et c’est un peu comme tout.

« Timothée, viens on va prendre un raccourci pour retrouver la voiture. »

Quand ils le trouvent, y a plus que le silence qui les berce et la clé sur le contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
REFLET // © : KJ Apa
EMPLOI : Serveur au Blue Sugar/ Youtubeur
MURMURES : 21
MessageSujet: Re: Home sweet home (w/ menma)   Dim 2 Juil - 22:23

20h09

"Je vous suis alors."

A vrai dire après avoir délogé son épée Damoclès, il s’était rendu compte qu'il pouvait regarder ces rues qu'il arpentait quotidiennement et qu'il remarquait des trucs qui lui passait totalement inaperçu, comme les fleurs qui s’étouffent dans la pollution urbaine et ces lierres qui essaie vainement de représenter la nature qui veut reprendre ses droits sur la civilisation et même ce parcmètre qu'on avait délogé, relogé et délogé encore en observant l'usé et le neuf cohabiter. Ou s'envahir.
Et Menma... Timothée n’était pas trop celui qui remarquait ces postures et ces comportements qui racontent une histoire, c'est pas pas les choses qu'il remarque en premier, mais la son aura était beaucoup trop visible pur être ignorée. Elle dégage une certaine prestance qui force un certain respect.

Vibration. Il n'avait jamais laissé sa LED clignoter aussi longtemps. Il savait qu'il devait se retenir et il savait également que s'il laissait un "Vu" il allait le regretter auprès du groupe, pour ne pas avoir essayé de "communiquer avec l’extérieur"

"On peut parler comment ça se passe en ce moment et de comment cela va se passer avec mon arrivée ?"


C'est peut être la fin du monde tel qu'il le connaissait, mais il se sent bien, un nouveau monde est en train d’éclore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lowlife.forumactif.com/
avatar
PSEUDO : hey helmet
REFLET // © : sulli f(x) // bramble heart
EMPLOI : folle du village
LOGEMENT : dans un vieil immeuble qui appartenait à Papa, avec eux.
DCs : calcifer l'enflammé
MURMURES : 203

MessageSujet: Re: Home sweet home (w/ menma)   Dim 9 Juil - 17:52

Et puis ils chutaient tous car qui étaient ils pour tenir debout ? Au début elle ne s’inquiétait de rien, il se sont agglutinés comme des insectes sur un pare-brise devant les portes de l’hôtel-famille. Menma s’est mise à rénover les chambres, à redresser les murs, à les repeindre de tempêtes douces, à tendre des mains. Plus elle rénovait plus le ciel d’Omelas lui tombait sur la tête. Les chambres sont des antres étranges mais elle les aime toutes. Les âmes sont des âmes perdues mais elle les aime toutes. Si ça devait s’en aller elle s’effondrerait sûrement Menma, en un vulgaire château de cartes, voilà comment elle finirait. Ca n’aurait plus aucun sens sans eux: sans leurs noms qui glissent, sans le temps qui passent avec eux. Alors elle s’y fait, elle s’y fait au malheur. Le malheur a quelque chose d’un animal domestique teigneux; on peut pas lui dire au revoir et il ne s’en ira qu’une fois sur dix. Mais au moins il y a de ridicules mais fantastiques morceaux de bonheur, ici. Timothée est une autre carte, c’est une carte difficile. Mais elle va apprendre à gérer, c’est pas la première fois.

“Oui bien sûr.” Quand elle marche elle a son château ambulant sur les épaules. “En ce moment j’héberge quatre autres personnes, plus mon fils. Les locataires... Ils sont tous d’à peu près ton âge; certains fuyaient aussi d’autres sont venus d’un commun accord. Toi tu auras une chambre en étage, j’ai déjà quelques vieux trucs d’installés qui devraient faire l’affaire et on se mettra vite au travail pour tout rénover. Même si le loyer n’a pas lieu d’être vu que je fais ça par charité, je demande quand même un effort sur la bourse alimentaire. Et tu peux me poser toutes les questions que tu veux."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Home sweet home (w/ menma)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Home sweet home (w/ menma)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» home sweet home...
» Sweet home, AA, sauvé par Lapassade (Juillet 2009)
» Home sweet home ! Un Seven fifty de plus parmi les siens !
» Home sweet home
» MY SWEET HOME....... TRAINER
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PURE IMAGINATION :: "blue sugar" café-